AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-62%
Le deal à ne pas rater :
DODO Oreiller Grand luxe Quallofil Allerban 60×60 cm
14.99 € 39.91 €
Voir le deal

Partagez|

when the bitterness rots the landscape ; libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

eanna.

eanna.
Messages : 14

when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty
MessageSujet: when the bitterness rots the landscape ; libre. when the bitterness rots the landscape ; libre. EmptyDim 30 Oct - 18:37

six heures du matin, temps gris. Légère bruine.


Tel un spectre blanc, la colombe au plumage originalement noir filait le long des crêtes déchiquetées de la côte, foulant d’un pas sûr les gravats que l’érosion déposait ça et là, petits œufs de granit qu’aucun prédateur ne viendrait percer. Oreilles droites, la femelle se dressa, laissant son regard doré courir sur le panorama qui s’offrait à elle. Un léger vent ébouriffait sa toison de nacre, alors que quelques gouttes humidifiaient son épine dorsale. Il faisait bon, il était tôt, et la nature embaumait. De quoi rêver papillons et guimauves. Sarcastique, la blanche repoussa de telles pensées, bien trop mièvres pour sa royale personne, avant de s’asseoir, devinant un regard posé sur elle. Qui donc jouait à l’espion du dimanche en oubliant la malice du vent ?
Revenir en haut Aller en bas
http://necerti.deviantart.com/


dominant des Purslone
Major
Messages : 110

Feuille de personnage
Âge: 4 ans
Nombres de vies:
when the bitterness rots the landscape ; libre. Left_bar_bleue3/3when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty_bar_bleue  (3/3)

when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty
MessageSujet: Re: when the bitterness rots the landscape ; libre. when the bitterness rots the landscape ; libre. EmptyLun 31 Oct - 9:22

    Major se trouvait encore sur les terres neutres car pour le moment, c'était le meilleur endroit pour rencontrer des inconnus et faire un peu connaissance. Il n'avait pas encore vu beaucoup de son clan est espérer en trouver rapidement pour au moins les connaître. Ses pas le menaient vers une louve blanche. Major se dirigeait vers elle d'un pas calme...purslone, rosswood...qui sait....

    Mais c'est en parlant qui le saura. S'arrêtant non loin d'elle, il se mit bien en face d'lle pour pas lui parler de dos non plus

    >> Bien le bonjour, demoiselle <<

    Disait-il simplement envers la louve blanche
Revenir en haut Aller en bas

Sharpe Buck

Sharpe Buck
Messages : 61

Feuille de personnage
Âge: 7 ans
Nombres de vies:
when the bitterness rots the landscape ; libre. Left_bar_bleue3/3when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty_bar_bleue  (3/3)

when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty
MessageSujet: Re: when the bitterness rots the landscape ; libre. when the bitterness rots the landscape ; libre. EmptyLun 31 Oct - 10:06


Someone Like You.

the wolf is in the sheepfold.

Le vent ébouriffait sauvagement le pelage de Sharpe Buck. Il releva un peu la tête dans son sillage, guettant les moindres odeurs qui s'offriraient à lui. Hasard ou pressentiment ? Il ne sut pas, mais il capta presque immédiatement les deux effluves respectifs de deux loups qui ne lui étaient pas étrangers. La première odeur, il s'agissait d'Eanna. De sentir son odeur aurait dû le ravir, mais elle empestait celle de Major également. Sharpe Buck se demanda ce que la louve blanche pouvait bien ficher en compagnie de leur dominant, alors qu'elle était pleine, tout comme lui, d'idées révolutionnaires et de mutinerie. Il poursuivit donc sa route, curieux de voir ce qu'il se passait. Il ne mit pas longtemps à trouver les deux autres lupins. Un petit sourire de suffisance, légèrement orgueilleux, apparut sur ses lèvres. Il s'assit non loin des deux protagonistes, se souciant peu d'être vu. Il se retourna bien deux ou trois fois, pour vérifier qu'il n'était pas suivi par un de ces monstres assoiffés de sang, mais pour une fois, ils avaient décidé de le laisser tranquille, apparemment. Le grand mâle reporta son attention sur ceux de sa meute. La seule vue de Major devant lui, fier et sûr de lui, suffisait à faire se dresser ses poils sur son échine. Il réprima un grondement sourd. L'heure n'était pas à ce genre de conneries.


BY ACCIDENTALE



Dernière édition par Sharpe Buck le Lun 31 Oct - 11:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

eanna.

eanna.
Messages : 14

when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty
MessageSujet: Re: when the bitterness rots the landscape ; libre. when the bitterness rots the landscape ; libre. EmptyLun 31 Oct - 10:28

Le peuple ne tarda pas à arriver, titillant le museau sensible de la louve nacrée. Et quelle compagnie ! La première odeur fut celle du dominant ; la seconde, plus musquée et âcre, émanait de Sharpe. Tournant la tête, elle les aperçut tous les deux, l’un venant vers elle, l’autre restant à distance. S’ébrouant d’un léger mouvement, Eanna bondit sur ses pattes, avant d’être accostée par le dominant. Maniéré, celui-ci se présenta comme s’il avait six ans de plus qu’elle. « Eanna, enchantée. ♥ » se présenta la blanche, avant de faire un pas sur le côté, lui jetant un regard en coin. « Je reviens, le corbeau plus loin me fait de l’œil. » Affichant un petit sourire narquois, la blanche fila au petit trot rejoindre l’autre mâle, collant derechef son front contre le sien, faisant fi des manières. Elle était bien au-dessus de tout cela. « On dit même plus bonjour ? Je pourrais t’en vouloir. »
.... Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://necerti.deviantart.com/


dominant des Purslone
Major
Messages : 110

Feuille de personnage
Âge: 4 ans
Nombres de vies:
when the bitterness rots the landscape ; libre. Left_bar_bleue3/3when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty_bar_bleue  (3/3)

when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty
MessageSujet: Re: when the bitterness rots the landscape ; libre. when the bitterness rots the landscape ; libre. EmptyMar 1 Nov - 18:27

    La louve vint vers Major en se présentant, eanna, un nom simple et court à la fois. mais elle ne restait guère devant lui, elle s'en allait rapidement rejoindre l'autre loup derrière lui qui n'avait pas envie de venir près de major mais ce n'est pas ça qui empêchera Major d'aller vers lui...il n'avait pas l'air d'être un ennemi roswood, alors qu'est ce qu'il le freinait. Il se relevait et se dirigeait donc vers les deux autres loups...il n'allait quand même pas rester dans son coin alors que le but était de connaître tout le monde.

    >> Bien le bonjour, je ne pense pas vous avoir déjà vu dans les parages, permettez moi de me présenter, je suis Major et vous? <<

    Toujours la politesse du début, disait-il à l'autre loup...il espérait qu'il ne doive pas rester aussi formel et que l'autre lui demanderait vite de se tutoyer l'un à l'autre pour ne pas rester dans les paroles des sages ou trop adultes
Revenir en haut Aller en bas

Sharpe Buck

Sharpe Buck
Messages : 61

Feuille de personnage
Âge: 7 ans
Nombres de vies:
when the bitterness rots the landscape ; libre. Left_bar_bleue3/3when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty_bar_bleue  (3/3)

when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty
MessageSujet: Re: when the bitterness rots the landscape ; libre. when the bitterness rots the landscape ; libre. EmptyMer 2 Nov - 7:33


Enae Volare.

it blows a small wind of rebellion.

Le grand loup au pelage cendré vit la jeune louve blanche échanger quelques mots avec le loup noir. Sharpe Buck, malgré ce qu’il aurait pu dire, priait silencieusement pour qu’elle préfère venir vers lui plutôt que de continuer à converser avec cet énergumène. Un léger sourire satisfait qu’il ne put réprimer releva les coins de ses lèvres lorsqu’elle se dirigea vers lui. Le contact légèrement brutal entre leurs deux fronts accentua encore plus son sourire. « On ne dit même plus bonjour ? Je pourrais t’en vouloir. » La douce odeur d’Eanna remplissait ses sens. Il en oublia quelques instants le mâle qui commençait à amorcer un mouvement dans leur direction. Il répondit d'un ton tout aussi ironique.
SHARPE « Ciel non, je ne voudrais pas m'attirer vos foudres, ô déesse. Alors, bonjour. »
Il esquissa une courbette moqueuse devant elle. Il allait continuer son petit numéro, comme à leur habitude mais les paroles du mâle noir qui venait d'apparaître derrière la louve y mirent fin. « Bien le bonjour, je ne pense pas vous avoir déjà vu dans les parages, permettez moi de me présenter, je suis Major et vous ? » Le grand loup cendré dévisagea son interlocuteur. Aucune émotion, quelle qu'elle soit, n'apparaissait sur son visage. Il se rassit, le regard glacial et répondit d'une voix sèche, ignorant délibérément la question de Major.
SHARPE « Je sais qui vous êtes, merci bien. »

BY ACCIDENTALE

Revenir en haut Aller en bas

eanna.

eanna.
Messages : 14

when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty
MessageSujet: Re: when the bitterness rots the landscape ; libre. when the bitterness rots the landscape ; libre. EmptyVen 4 Nov - 6:55

Elle devina que ledit dominant la suivait ; cela la ravit. Dans un sens parce que c’était chiant de devoir faire l’aller-retour entre les deux mâles pour suivre une discussion censée ; de l’autre parce que Buck se para aussitôt d’un air renfrogné qui la fit sourire. Ils étaient les meilleurs copains du monde eux, hehe. Sourire qui s’élargit lorsque le gris entra bien volontiers dans son jeu, se complaisant dans son rôle de domestique servile. Selon Eanna, il était plutôt taillé pour le rôle du maitre… Mais s’il se plaçait de son plein gré en tant que tel, la blanche n’allait pas le contester, bien au contraire. Après tout, ce n’était qu’un jeu. « Quel brave petit mortel que voilà. » Son nez effleura le front du mâle avant qu’elle ne se détourne, diva sulfureuse et aussi imprévisible qu’un blanc nuage pouvant contenir aussi bien le soleil que la foudre. Jouer à la catin, Eanna savait le faire et s’en délectait ; mais elle pouvait tout aussi bien endosser le costume d’une teigne irascible. Tous les costumes lui allaient. Cependant, la joute verbale des deux mâles la détourna de son but, et elle bondit en arrière, s’asseyant crânement sur le sol, avant de clamer, narquoise : « S’il y a duel, je veux être l’arbitre ! » Un sourire accompagna ses paroles, et elle pencha la tête sur le côté, une fausse candeur brillant dans ses yeux sombres.
Elle achèverait le gagnant épuisé ouais.
Revenir en haut Aller en bas
http://necerti.deviantart.com/


dominant des Purslone
Major
Messages : 110

Feuille de personnage
Âge: 4 ans
Nombres de vies:
when the bitterness rots the landscape ; libre. Left_bar_bleue3/3when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty_bar_bleue  (3/3)

when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty
MessageSujet: Re: when the bitterness rots the landscape ; libre. when the bitterness rots the landscape ; libre. EmptyLun 7 Nov - 4:33

    Déjà, savoir qui était major était pas difficile vu que c'était le dominant mais ce n'est pas pour ça qu'il doit se montrer si désagréable et de plus, ne pas répondre à sa question, ne savait-il pas qu'il devait avoir un minimum de respect envers son dominant ou alors croyait-il qu'il n'en devait pas car il sous-estimait la force du grand noir. On est pas dominant si on ne mérite pas de l'être. Il fallait, habituellement, plus pour énerver le grand noir mais ici, il était déjà irrité par le comportement de ce loupiot qui se croyait supérieur mais major allait garder son calme, il n'avait pas besoin de s'énerver aussi rapidement, ce serait gaspiller son énergie inutilement.

    °« S’il y a duel, je veux être l’arbitre ! »°

    >> Un duel, il n'y aura point...il n'y a aucune raison que je me battes aujourd'hui <<

    Disait-il calmement à la louve qui avait eu l'impression que les deux loups allaient se battre, loin de là l'idée de major, il n'était point de ceux qui attaquait dés qu'un loup l'irritait un peu, un dominant se devait de garder son calme le plus possible pour préserver la paix entre les meutes le plus longtemps possible surtout quand l'autre dominant aime vous taquiner comme fait ce Kheops.

    Il regardait l'autre loup néanmoins d'un autre oeil, celui ci ne voulait pas se présenter à son dominant et Major ne pouvait laisser faire, il devait le respecter.

    >> Cela ne vous empêche pas de vous présenter devant moi...<<

    Disait-il d'une voix assez forte, à se demander pourquoi il avait choisi cette meute à la place d'aller dans l'autre.
Revenir en haut Aller en bas

Sharpe Buck

Sharpe Buck
Messages : 61

Feuille de personnage
Âge: 7 ans
Nombres de vies:
when the bitterness rots the landscape ; libre. Left_bar_bleue3/3when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty_bar_bleue  (3/3)

when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty
MessageSujet: Re: when the bitterness rots the landscape ; libre. when the bitterness rots the landscape ; libre. EmptyLun 7 Nov - 12:58


Rather Die.

rather die that to lick the feet of so-called king

Les airs supérieurs d'Eanna arrachèrent un sourire à Sharpe Buck, malgré sa mauvaise humeur apparente. Il tenta de la faire trébucher d'un coup de patte, mais il manqua son coup. « S'il y a duel, je veux être l'arbitre ! » clama la louve blanche. Buck secoua la tête avec un petit rire. Il aurait volontiers répondu qu'il ne se battait pas avec n'importe qui, mais il se contint. Il était tout de même en face de son dominant et se mettre le reste de la meute à dos n'était pas de bon augure, surtout si tôt. Son ambition avait au seul point positif ; elle faisait disparaître ses hallucinations et les créatures sanguinaires qu'il était seul à voir. D'ailleurs, que penserait Eanna si elle découvrait qu'il était fou à lier ? Rien de bien glorieux, selon lui. Le grand loup cendré ne prêta même pas attention aux belles paroles galantes et enjolivées de Major. Il se contenta de lâcher un soupir insolent. « Cela ne vous empêche pas de me présenter devant moi. » Buck releva immédiatement la tête et croisa le regard du dominant Purslone. Il le foudroya des yeux et ne montra pourtant pas les crocs, toujours sur la retenue. Ce n'était pas l'heure de la provocation. Avec un demi-sourire ironique, il adopta une posture soumise, les yeux baissé, et s'inclina dans une longue révérence moqueuse devant le mâle noir. Pour qui se prenait-il, au juste, à prendre le reste du monde de ses airs supérieurs ? Peut-être se croyait-il invincible ? Buck ne rêvait que de le voir étendu au sol, gémissant puis expirant dans un dernier soupir. D'une voix narquoise, il lui répondit avec impertinence.
SHARPE « Excusez-moi, ô mon roi. Je me présente donc à vos yeux, je me nomme Eprahs. »
Satisfait de son numéro, il se redressa et s'assit un peu plus loin. Il jeta un rapide coup d’œil à Eanna, désirant par ce regard lui intimer le silence. Jamais Major n'aurait le temps de capter ce regard si subtil.

BY ACCIDENTALE

Revenir en haut Aller en bas

eanna.

eanna.
Messages : 14

when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty
MessageSujet: Re: when the bitterness rots the landscape ; libre. when the bitterness rots the landscape ; libre. EmptyVen 11 Nov - 9:12

À vrai dire, Buck pouvait bien être fou à lier ou se prendre pour un poulet qu’Eanna ne réviserait pas son jugement sur lui. Tant qu’il ne partait pas dans des monologues mégalomaniaques en se frappant la tête contre un tronc d’arbre, elle n’avait aucune raison de le fuir ou de le dédaigner. Le mâle était un genre de clone mental, à quelques différences près, et elle aimait trainer avec lui, quoi qu’il puisse en penser. Il n’avait donc pas à s’inquiéter, la demoiselle lui tiendrait compagnie dans sa cellule capitonnée s’il le fallait, et le rendrait encore plus cinglé en lui boulottant les oreilles contre son gré. Demoiselle qui d’ailleurs, fut bien déçue lorsqu’elle découvrit que ces deux fiers chevaliers n’étaient constitués que de guimauve. Quelle tristesse ! < Auriez-vous peur de vous casser une griffe ? > lâcha-t-elle à mi-voix, son ton n’exprimant même pas le mépris mais une déception mal voilée. Elle qui aimait tellement voir la chair se fendre, les poils voler et le sang suinter !
S’ébrouant d’un léger mouvement, elle se redressa, observant le manège de Buck. Celui-ci avait l’air d’un chat qui compte bien se faire passer pour une sardine, et la blanche ne fut pas déçue ; il s’inclina devant le dominant en un salut ironique, avant de se présenter sous un autre nom. Eanna ne put s’empêcher de sourire. Ce mâle était plus qu’intéressant. Ignorant délibérément le regard du gris, telle la diva qu’elle se disait être, elle se releva et s’approcha d’eux. Que croyait donc Sharpe ? Qu’elle était naïve et stupide pour piailler qu’il mentait ? En parallèle, c’était une bien mauvaise idée de lui faire confiance. Se coulant avec une grâce féline près du renégat, la femelle s’arrêta puis s’assit au même niveau que lui, collant son flanc au sien, de telle sorte à ce que le dominant aie les deux comédiens pile en face de lui. < Nous sommes tout à vous, dominant ~ > ronronna la nacrée, un sourire carnassier au lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
http://necerti.deviantart.com/


Contenu sponsorisé

when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty
MessageSujet: Re: when the bitterness rots the landscape ; libre. when the bitterness rots the landscape ; libre. Empty

Revenir en haut Aller en bas

when the bitterness rots the landscape ; libre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
keep it simple :: LA RÉALITÉ :: Terres neutres :: La falaise-